• les plus belle planètes

    Le mystère des crop circles

    sous-marins enfin élucidé

    Depuis plusieurs années, des motifs circulaires sous-marins semblables à ceux trouvés dans certains champs de maïs américains apparaissaient ou disparaissaient au grès des courants. Néanmoins, personne n'était capable d'expliquer l'origine de ces "crop circles". Mais depuis, des chercheurs se sont penchés sur la question et réussi à résoudre l'énigme...

    <section class="block-gc-ad twForbidden" id="block-gc-ad-pave_bas">

     

    </section>

    Aperçus  il y a une dizaine d’années dans les fonds marins, les premiers "crop circles"  ont suscité plusieurs interrogations de la part des scientifiques. Et pour causes, ces motifs circulaires énigmatiques ressemblent fortement à ceux trouvés dans les cultures de maïs au Texas. Constitués de sable fin, ces crop circles possèdent des vallons et des crêtes au centre. Certains d’entre eux sont décorés de coquillage et d’arêtes ! Ce mystère est désormais résolu, car l’auteur des ces forfaits se révèle être un petit poisson-globe.

    Des motifs esthétiques  pour séduire les femelles

    Pris sur le fait par des chercheurs en mission d’observation, le poisson-globe effectue ces petits cercles pendant la saison des amours. Du long de ces 12 cm, le mâle se sert de ses nageoires afin de créer les motifs circulaires. Ces dessins esthétiques sont censés séduire la femelle, qui décide de s’accoupler si les formes lui plaisent. "Néanmoins, on ignore aujourd'hui pourquoi une femelle va préférer un dessin plutôt qu'un autre, ni les critères de décision entrant en jeu", explique LiveScience pour le site Gentside.

    Une fois que la séduction et la reproduction sont achevées, la femelle dépose les œufs au centre du cercle. Dès que les œufs ont éclos, le mâle reste pour veiller sur la progéniture tandis que la femelle s’en va. Le poisson-globe met une dizaine de jours pour effectuer les crop circles (titanesque pour sa petite taille). Il en faut beaucoup moins aux courants marins pour les faire disparaître. 


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :