• les plus belle planètes

    Mars : bientôt une nouvelle sonde pour étudier la

    planèteLa Nasa a annoncé la lancée le 18

    novembre prochain d'une nouvelle sonde en orbite

    sur Mars afin de percer le mystère de la disparition

    de son atmosphère. Cette mission s'inscrit au sein

    du programme Scout, constituée de plusieurs

    opérations "low cost". 

     

    <section class="block-gc-ad" id="block-gc-ad-pave_bas">

     

    </section>

    Mars n’a pas fini de fasciner la science. De par ses étranges similarités avec la Terre et sa potentielle habitabilité, la Planète Rouge est plus que jamais sujette à une véritable ruée expérimentale, Curiosity en tête de proue. Cependant, d’autres opérations sont également en cours ou en gestation, chacune se focalisation sur une caractéristique bien spécifique de l’énigme Martienne. La prochaine opération ? Percer les mystères de feu son atmosphère, afin de comprendre les raisons de sa disparition.

    Un projet ambitieux

    Maven (pour Mars Atmosphere and Volatile Evolution Mission), sonde de 2,45 tonnes, sera envoyée en orbite elliptique à l’issue d’un voyage de dix mois. Après cinq semaines de calibrage, celle-ci pourra enfin débuter son dessein : recueillir des informations sur ce qui fût, un jour, l’atmosphère martien, et percer les raisons de son évanouissement. Jadis, celle-ci aurait permis, par son épaisseur, la présence d’eau ainsi que d’une potentielle forme de vie. C’est au cours d’un bouleversement climatique radical, et par la violence des vents solaires, que le manteau protecteur se serait décomposé. Maven viendra tenter de percer ce mystère, potentielle grande avancée dans l’élucidation de l’histoire de Mars, et pourrait apporter de précieuses informations sur notre propre atmosphère, ainsi que les clés pour la conserver.

    Une opération low-cost

    Lancée le 18 novembre depuis Cap Canaveral pour une mission d’un an, Maven constituera la seconde mission du programme américain Scout, consistant en une flopée de missions low-cost, c’est-à-dire dont le coût est inférieur à 500 millions de dollars, et qui viendra soutenir le travail de Curiosity.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :